Meilleur diffuseur d’huiles essentielles. Comment choisir ? (Sélection 2022)

personne positionnant son doigt devant la brume d'un diffuseur d'huiles essentielles

Les huiles essentielles représentent le nec plus ultra des produits que nous pouvons diffuser directement dans nos maisons. Elles représentent une des solutions naturelles les plus répandues pour aider le corps et l’esprit contre de nombreux maux malheureusement trop présent dans notre société, dont le stress bien entendu.

Afin de vous permettre de vous y retrouver dans la jungle des centaines de diffuseurs d’huiles essentielles disponibles sur internet, nous vous proposons ici un véritable guide d’achat des appareils de diffusion. Parce que oui chers lecteurs, il ne s’agit pas que d’eau aromatisée qui chauffe, loin de là !

Le top 3 des meilleurs diffuseurs d’huiles essentielles

Certaines huiles essentielles peuvent être consommées directement, avec de l’eau, sur un sucre, mais ce n’est pas le cas de toutes ! Prenez bien vos précautions sur les conditions d’utilisation du produit que vous choisirez et suivez les recommandations du fabricant.

Un diffuseur d’huiles essentielles vous permettra de profiter d’un parfum naturel dans votre maison sans risque de flammes (sauf pour les diffuseurs à bougie) et tout au long de la journée. Nous avons recherché des dizaines de diffuseurs de grandes marques, étudié leur efficacité, en prenant en considération plusieurs critères comme les normes utilisées, les technologies déployées et l’avis des utilisateurs pour vous proposer notre top 3. Que vous ayez un budget serré ou que vous ayez besoin d’un diffuseur semi-professionnel, notre sélection vous permettra d’être satisfait !

Voici les meilleurs diffuseurs d’huiles essentielles :

Comment choisir les huiles essentielles ?

Avant de choisir un diffuseur d’huiles essentielles, il est important de se poser les bonnes questions sur le produit que nous allons inhaler. Plusieurs éléments essentiels sont à vérifier sur les huiles essentielles que vous trouverez chez votre revendeur habituel ou sur internet. Ces éléments permettront d’assurer un tri initial, pour que vous puissiez acquérir des flacons de qualité optimale et respectant les réglementations locales :

  • Nom scientifique : Vous devez vérifier la présence du nom scientifique de la plante sur l’étiquette (le nom en latin) en plus du nom en Français.
  • Précisions sur la plante : Une étiquette d’un fournisseur sérieux proposera des informations complémentaires sur la plante, notamment la partie de celle-ci qui est utilisée (la fleur, la feuille), l’origine géographique ou la date de péremption.
  • Précision sur le chémotype (CT), c’est à dire le composant chimique le plus caractéristique du produit. Le flacon devra indiquer cette donnée de manière systématique pour certaines plantes, comme le thym, le romarin ou la myrte. En effet, pour ces plantes, il existe différentes possibilités. Pour le thym, le chémotype peut être le thymol ou le linalol.
  • L’existence de labels : Très logiquement, le label AB, le label bio européen par exemple seront des gages de qualité pour le produit
  • Vérifiez s’il s’agit bien d’une huile essentielle : Cela paraitra évident, mais les industriels regorgent d’idées marketing pour nous faire tomber dans le panneau de publicités aiguisées. Un « concentré parfumé » n’est pas une huile essentielle, un « arôme alimentaire » ou un « extrait parfumé » non plus. Un « concentré d’arôme », un « parfum d’ambiance » ou même un « rechargeur de diffuseur » n’ont souvent rien à voir avec des huiles essentielles. Ces produits disposeront d’autres propriétés et qualités, mais pour notre cas précis : passez donc votre chemin.

12 critères pour choisir son diffuseur d’huiles essentielles

L’offre de diffuseurs d’huiles essentielles se décline en plusieurs centaines de modèles et références. Vous devrez prendre en compte les différentes caractéristiques et avantages/inconvénients de chaque type d’appareil pour trouver le diffuseur qui convient à vos besoins. L’appareil le plus populaire reste à ce jour, et de loin, le diffuseur ultrasonique d’huiles essentielles.

Voici les 12 critères à prendre en compte pour choisir son diffuseur d’huiles essentielles :

Besoin d’une minuterie

Certains diffuseurs fonctionnent en continu jusqu’à 8 heures, tandis que d’autres ont la possibilité d’émettre des bouffées plus courtes et plus intenses. Choisir un diffuseur doté d’une minuterie vous permet de contrôler l’intensité de vos huiles, et également de limiter l’odeur si besoin.

Eclairage ou non

De nombreux diffuseurs sont équipés de solutions d’éclairage directement intégrées, ce qui leur permet de servir de veilleuse apaisante. Si vous prévoyez d’utiliser votre diffuseur tout au long de la soirée, optez pour un appareil doté d’un éclairage intégré. L’effet est assuré, pour vous et vos convives.


Arrêt automatique

Un bon diffuseur doit s’éteindre automatiquement une fois l’eau épuisée. Le cas échéant, à la fois vous consommerez de l’électricité inutilement mais également vous risquerez d’abîmer le dispositif qui surchauffera inutilement. Sans cette option, une gestion plus importante est donc indispensable, ce qui à notre sens, retire une partie de l’intérêt même du produit.


Taille

Certains diffuseurs sont petits et portables, tandis que d’autres sont plus robustes. Un petit diffuseur est idéal pour votre table de chevet ou votre bureau, tandis qu’un grand diffuseur pourrait être plus pratique pour l’ilot de votre cuisine. Forcément de la taille va dépendre la contenance et la durée d’utilisation sans recharge en eau et huile essentielle.


Bluetooth et musique

Certains diffuseurs d’huiles essentielles font également office de haut-parleurs bluetooth, ce qui vous permet d’en avoir pour votre argent, enfin en théorie. Cela n’est pas le critère prépondérant bien entendu, et cela ne remplace pas une véritable enceinte connectée. Utile pour certains, gadget toutefois.


L’aspect

Il existe de nombreux « designs » de diffuseurs différents, comme le bambou, le verre et la céramique. Pensez à choisir un diffuseur qui s’harmonise avec votre décoration intérieure ! La gestion du stress ou de tout état psychique passe aussi par les yeux. Si le diffuseur ne vous plaît pas, passez votre chemin. Il doit vous aider à retrouver le bien être, pas ajouter une brique supplémentaire de mécontentement.

diffuseur d'huiles essentielles à côté de 3 boudhas assis sur un piano- photo pexels.com


L’endroit où vous placez votre diffuseur

Par exemple, un placard en bas de l’escalier ne justifiera pas un diffuseur d’huiles essentielles électrique, mais plutôt un diffuseur à tige. L’utilité de la pièce est importante pour choisir le bon diffuseur. Un mode de diffusion un peu plus intense et immédiat est plus important dans la cuisine que dans le salon ou une chambre.


Le type d’huiles essentielles que vous utilisez

Si vous voulez dissuader les parasites et les moustiques, l’huile de citronnelle sera dégradée par la chaleur. Il est donc préférable d’utiliser un diffuseur plus passif, tel qu’un modèle en terre cuite ou un diffuseur capable de gérer la chaleur convenablement (au contraire d’une simple bougie).

Attention, certains modèles électriques feront bien entendu parfaitement l’affaire, mais il existe de nombreuses techniques remplissant le cahier des charges.


Le coût

Bien qu’il soit possible d’acheter des simples diffuseurs à tige pour quelques euros seulement, les autres types, contenant de l’électronique et de la technologie de manière plus générale seront à échanger contre quelques dizaines d’euros pour les plus simples d’entre eux à quelques centaines d’euros pour les plus sophistiqués ou disposants d’un design raffiné.


La durée de fonctionnement du diffuseur

Si vous êtes adaptes d’une diffusion nocturne, mieux vaux prévoir un diffuseur d’huiles essentielles disposant d’une réserve d’eau suffisante et, si le diffuseur dispose d’une batterie, que celle-ci dure suffisamment longtemps. De nombreux modèles permettent une autonomie théorique de 2 à 4 heures, mais pour une autonomie de 12 heures voire de quelques jours, il faudra mettre le prix.

Attention également au mode de charge. Par pile ou par batterie lithium-ion ? Privilégiez la batterie rechargeable part port USB : tellement plus simple.


Voulez-vous un diffuseur avec flamme ?

Si vous avez des enfants ou si vous êtes locataires (vérifiez que votre bail ne les interdit pas), évitez tout appareil proposant une flamme. Si c’est une question de goût, sachez qu’il existe un diffuseur avec effet flamme, très esthétique.

L’entretien

Il est également important de penser à la quantité d’entretien que vous devrez fournir à votre diffuseur. Un diffuseur de vapeur d’eau est relativement facile à entretenir comparé à nébuliseur par exemple. Optez pour des d’huiles essentielles qui nécessitent peu d’entretien et un nettoyage minimal.

Quels sont les types de diffuseurs ?

Petit exercice : Ouvrez un flacon d’huile essentielle d’ylang-ylang et inspirez directement ses effluves, votre nez à 3 centimètres du compte-gouttes. Vous serez probablement surpris et submergé par l’intensité de son parfum. Maintenant, laissez ce flacon ouvert et laissez-le quelques heures sur un meuble de votre salon. Vous constaterez qu’aucune odeur ne s’est dégagée dans la pièce !

Les arômes, pourtant intenses, de l’ylang-ylang, ont besoin d’aide pour se dégager de leur flacon. Voici à quoi servent les diffuseurs d’huiles essentielles : faire ressortir les composés aromatiques des huiles essentielles. Nous vous proposons maintenant un état des lieux des différents types de diffuseurs d’huile essentielle existants sur le marché, du plus simple au plus sophistiqué.

Diffuseur en bâtons

Les diffuseurs de roseaux (ou bâtonnets) utilisent une bouteille pour contenir l’huile et des bâtonnets en bois qui permettent à l’huile d’être lentement absorbée et de dissiper son arôme dans la pièce. Ils n’ont aucune forme de mouvement et sont donc plus adaptés aux petits espaces, comme une salle de bain ou un vestiaire au rez-de-chaussée.

L’avantage d’un diffuseur à roseaux est qu’il est abordable et que vous pouvez facilement voir quand l’huile est épuisée. Le principal inconvénient est la faiblesse de l’arôme, qui ne convient pas à une pièce très fréquentée ou plus grande.

q? encoding=UTF8&ASIN=B079LGH158&Format= SL250 &ID=AsinImage&MarketPlace=FR&ServiceVersion=20070822&WS=1&tag=koala0702 21&language=fr FRir?t=koala0702 21&language=fr FR&l=li3&o=8&a=B079LGH158

Exemple de diffuseur en bâtons – Marque AROMATIKA

Diffuseur à bougie – brûle-parfum

Les brûle-parfum sont de petits ustensiles en céramique décorative. Les plus communs sont constitués d’une coupelle, remplie d’huile essentielle, et d’une petite bougie. Très abordable, cette solution fonctionne bien entendu sans électricité mais dure peu et est peu écologique. Autre problème majeur, la température de chauffe de la flamme pourrait altérer certains composants des huiles essentielles.

Dans le meilleur des cas, cette altération pourrait les rendre inefficaces, dans le pire des cas, certains composants pourraient devenir toxiques. Même en utilisation ponctuelle, nous ne recommandons pas ces diffuseurs.

Le diffuseur en céramique ou en terre cuite

La conception même du diffuseur en céramique lui permet d’absorber l’huile essentielle plus facilement, c’est son principal avantage et ce qui le différencie des autres.

Un diffuseur en terre cuite fonctionne bien dans un petit espace, comme un vestiaire ou un placard sous les escaliers. Les huiles essentielles ne dureront par contre que 2 ou 3 jours. Vous pouvez même l’utiliser dans un espace extérieur avec des huiles de type citronnelle pour éloigner les parasites et les moustiques. Si vous l’utilisez dans une chambre d’enfant, veillez à n’utiliser que des huiles essentielles sans danger pour les bébés.

Le gros inconvénient d’un diffuseur d’huile en terre cuite est le temps de préparation, le trempage pendant la nuit n’est pas pour tout le monde. Ensuite, vous devez également vous préoccuper du changement d’arômes. Bien que l’odeur soit en grande partie perdue au bout de 2 ou 3 jours, elle peut ne pas bien réagir aux nouvelles huiles ajoutées.

Diffuseur à chaleur électrique

Le diffuseur à chaleur électrique fonctionne sur le même principe que pour les bougies. Il produit de la chaleur qui aide les huiles à se dissiper dans la pièce. Lorsque l’huile s’est évaporée, l’arôme n’est plus puissant. L’avantage de l’électrique par rapport à la bougie est qu’il n’y a pas de flamme nue. Bien moins risqué donc.

Il est très facile à nettoyer et changer d’huile essentielle se fait sans difficulté. Un produit simple mais efficace. Contrairement aux bougies, la température de chauffe est contrôlée pour diffuser une chaleur douce et constante, ne dépassant pas 40°C. Les qualités des huiles essentielles sont donc également respectées. Seul point noir, le prix de ces diffuseurs est relativement onéreux, se rapprochant parfois du prix des diffuseurs à froid, pourtant largement préférables.

Diffusion par ultrasons (brumisation)

Ici, les huiles essentielles sont déposées dans un réceptacle, lui même placé au dessus d’un réservoir rempli d’eau. Un émetteur d’ultrasons va agiter l’eau à froid, ce qui va avoir pour effet de créer une brume qui elle même va emporter des gouttelettes d’huile essentielle. Ici donc pas de chaleur, l’intégrité des huiles essentielles est parfaitement respectée. La diffusion pourra également couvrir une grande surface, mais ne durera pas après l’arrêt du diffuseur.

En raison de la libération de cette brume, ces diffuseurs sont naturellement proposés en tant qu’humidificateur. Il faut donc éviter de positionner ces appareils dans des pièces humides comme les salles de bain. Autre inconvénient, ces appareils sont souvent onéreux.

q? encoding=UTF8&ASIN=B08S2PJWCK&Format= SL250 &ID=AsinImage&MarketPlace=FR&ServiceVersion=20070822&WS=1&tag=koala0702 21&language=fr FRir?t=koala0702 21&language=fr FR&l=li3&o=8&a=B08S2PJWCK

Exemple de diffuseur par ultrasons – Marque Porseme

Diffusion par capillarité

Ces diffuseurs sont constitués de matière absorbante. Ils vont capturer les huiles essentielles et les libérer progressivement avec la chaleur ambiante. Cette méthode, une des plus anciennes, n’est recommandée que pour les zones de petite superficie (placards, toilettes) car leur rayon d’action est très restreint. L’avantage évident est ici économique.

Les tiges de bambou, très prisées ces dernières années, utilisent le même principe de fonctionnement, à une différence près : les huiles essentielles doivent être diluées au préalable dans un solvant.

Nous n’avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Recevoir la recette gratuitement

Diffusion par nébulisation

Ici, les huiles essentielles pures sont acheminées à l’aide d’une pompe vers une buse en verre. Un souffle d’air (qui n’est pas réchauffé) vient sortir de cette buse et propulse les gouttes d’huile essentielle dans l’air. Comme pour les diffuseurs par ultrason, les huiles essentielles ne sont pas réchauffées ici, protégeant l’intégrité des composés actifs présents dans l’huile.

Le procédé permet également une diffusion extrêmement bien répartie, même dans une pièce de grand volume. Les particules restent longtemps en suspension, ce qui en fait selon nous le meilleur type de diffuseurs du marché. Attention par contre, les prix sont extrêmement onéreux ici (sauf pour les modèles premiers prix à éviter soigneusement).

Autre note négative, un diffuseur par nébulisation représente un véritable casse-tête à nettoyer. Les huiles essentielles fabriquées à partir de plantes vont en effet obstruer les pièces mobiles.

Dernier point à connaître, ce type de diffuseur est souvent muni d’un programmateur, ce qui vous permettra de régler la durée et et la fréquence de la libération des huiles essentielles, selon votre besoin.

Diffusion par ventilation

Un diffuseur à ventilateur utilise une éponge lavable, vous y appliquez des huiles essentielles et la placez devant un ventilateur qui dissipe ensuite lentement l’arôme dans votre pièce. Plus le coussin ou l’éponge est grand, plus vous ajoutez d’huile et plus il dure longtemps. Vous pouvez opter pour des ventilateurs plus grands ou plus puissants, ce qui signifie que l’arôme remplira une plus grande pièce.

L’avantage d’un diffuseur à ventilateur est qu’il est facile de nettoyer les tampons et de changer d’arôme. Le seul problème est qu’il peut être un peu difficile de déterminer la quantité d’huile à diffuser dans la pièce. Les petits ventilateurs conviennent aux petits espaces.

Diffuseur d’huiles d’essentielles sans fil

Lorsque vous trouverez la notion d’autonomie sur un diffuseur, il faut faire bien attention à la notion derrière. Beaucoup de gens se trompent sur la compréhension, et de nombreux commentaires négatifs fleurissent sur le web. Il y a en effet deux types d’autonomie pour un diffuseur d’huiles essentielles. L’autonomie la plus évidente est liée au mélange de liquides (eau + huile essentielle), qui forcément varie selon la quantité de liquide que nous pouvons verser dans le réservoir.

La deuxième autonomie, qui nous piège avec nos habitudes de smartphones, est l’autonomie de batterie. Il est extrêmement désagréable de penser recevoir un diffuseur avec une batterie et finalement voir un câble traîner, par ailleurs souvent absent des photos marketing.

Pour cette raison, faites bien attention aux deux notions. Les techniques utilisées dans les diffuseurs d’huiles essentielles étant très peu énergétiques, vous trouverez facilement des appareils pouvant rester actifs de nombreuses heures.

Expérience son et lumière

Pour créer une ambiance de relaxation particulièrement réussie, certains diffuseurs d’huiles essentielles jouent la carte de l’expérience son-lumière. Il s’agit principalement des diffuseurs à brumisation ou à nébulisation, souvent munis d’un éclairage LED et pouvant s’appareiller à nos smartphones par technologie Bluetooth, afin d’écouter la musique de notre choix.

N’attendez pas le son cristallin d’un home cinéma haut de gamme ou des jeux de lumières à haute intensité, mais certains modèles proposent toutefois une expérience réussie. Il est à noter que la science a démontré l’intérêt de la musique dans la gestion du stress.

Certaines compositions de Mozart, Bach ou Viverdi par exemple ont été utilisées avec succès dans une étude ayant démontré l’efficacité de certaines musiques sur la réduction du stress. Attention toutefois, cela ne fonctionne pas avec toutes les musiques. A écouter donc avec modération.

Pour conclure

Parmi les milliers de produits sur le marché, les diffuseurs à froid que sont les diffuseurs à ultrasons et les diffuseurs par nébulisation apparaissent comme les meilleures solutions pour le consommateur. En respectant les produits actifs des huiles essentielles, ils permettent de faire profiter au maximum du potentiel de ces précieuses huiles. Mais cela a un certain prix que nous ne pouvons pas négliger. Attention cependant, certains diffuseurs électriques restent d’excellente qualité, à vous donc de choisir le produit le plus adapté à votre besoin.

Sources et Disclaimer

Sources

  • Diffuser les huiles essentielles – Mode d’emploi – Sylvie Hampikian
  • 10 minutes pour être zen – Sioux Berger

Disclaimer

Les informations et les produits mentionnés dans cet article ne sont pas destinés à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie. Les informations fournies sont uniquement à des fins éducatives et ne sont pas destinées à remplacer les relations avec votre ou vos médecins.

FAQ

Comment bien conserver les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles doivent être conditionnées préférentiellement dans un flacon en verre de couleur sombre, le plus proche du noir possible. La conservation sera ainsi facilitée et les huiles essentielles garderont leurs propriétés étant donné qu’elles ne seront pas altérées par les rayons du soleil. Par cette méthode, les huiles essentielles peuvent être conservées des années.

Où placer son diffuseur d’huiles essentielles ?

Le diffuseur d’huile essentielle peut être placé dans toutes les pièces de votre habitation. Cependant, certains types de diffuseurs sont à privilégier dans des pièces de petit volume (les diffuseurs en bâton ou avec bougies) et d’autres sont à proscrire pour des pièces humides (les diffuseurs par ultrasons).
Vous pouvez positionner un diffuseur sur n’importe quel meuble de votre habitation ou même sur le sol directement.

Quelle est la durée idéale de diffusion des huiles essentielles ?

Les recommandations stipulent qu’il est préférable de diffuser des huiles essentielles par périodes coupées de 15 à 30 minutes maximum, 3 à 4 fois par jour maximum.
Dans tous les cas, vous devez penser à bien aérer votre pièce.

Quelle eau utiliser pour un diffuseur d’huiles essentielles ?

Il est recommandé de privilégier de l’eau déminéralisée pour vos diffuseurs d’huiles essentielles. Si vous n’en avez pas, de l’eau de ville sera satisfaisante également, même si forcément plus chargée en minéraux et donc moins pure.

Quelle est la différence entre un diffuseur et un brumisateur ?

Un diffuseur par brumisation (un brumisateur) est un type particulier de diffuseur d’huiles essentielles qui utilise les ultrasons pour agiter de l’eau, à froid, afin de créer une brume qui emporte progressivement des gouttelettes d’huile essentielle. Il s’agit d’une technologie permettant de profiter au maximum des propriétés actives des huiles essentielles.

Comment nettoyer un diffuseur d’huiles essentielles ?

De manière générale, si votre diffuseur d’huiles essentielles est électrique, veuillez vous assurer de le débrancher avant de le nettoyer.
Pour la plupart des diffuseurs, vous pourrez utiliser une lingette mouillée, ou vinaigrée pour nettoyer simplement votre dispositif. Laissez sécher quelques heures avant d’utiliser de nouveau le diffuseur.

Laisser un commentaire

Me suivre

Promis : la newsletter n'est pas trop invasive !